Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Interview de Martine LANGLOIS, ALCOA HOWMET site de Gennevilliers

Ayant gravi tous les échelons de l’entreprise, Martine LANGLOIS a pris en charge le projet de réorganisation de la production au sein de l’usine de Gennevilliers, fonderie à cire perdue de pièces de réacteurs pour l’aéronautique et l’armement. Sous l’impulsion d’une nouvelle Direction, il s’agissait de structurer le flux de production en 3 unités autonomes puis en équipes d’opérateurs à responsabilités accrues. Le site est aujourd’hui un modèle de réussite sur tous les critères d’excellence.

Cabinet FP Consultants: Comment pouvez-vous décrire l’ancienne organisation de l’usine ?

Martine Langlois: Je dirais autoritaire, infantilisante, sans écoute ni suivi des individus, sans réelle stratégie ni déclinaison en objectifs. L’usine était considérée comme le vilain petit canard du Groupe – obéissant mais sans aucun résultat. Nous avons vécu une dégringolade. Mon rôle de responsable de production consistait à faire la loi y compris à la place des chefs d’atelier et des chefs d’équipe.

CFPC : Si vous n’aviez pas conduit ce projet de changement, où en seriez-vous aujourd’hui ?

ML : internée, en dépression, en maladie ou dans le meilleur de cas j’aurais démissionné comme beaucoup de mes collègues que je côtoie toujours et qui sont partis épuisés, dégoûtés. C’était impossible de continuer comme ça ; il fallait trouver un vrai manager pour le site et non un politicien comme c’est trop souvent le cas dans les grands groupes industriels.

CFPC : Qu’est-ce qui a fait que vous avez eu confiance dans la nouvelle Direction et son projet ?

ML : A vrai dire, j’étais blasée et je m’en foutais un peu. Puis, c’est passé par une déstabilisation, une remise en cause. Il a d’abord commencé par responsabiliser les membres du Comité de Direction – dès le 1er mois, j’avais une feuille de route précise et co-construite. Ensuite, nous n’avions pas forcément les moyens ni les méthodes et notre Directeur nous a proposé d’être accompagnés par le cabinet – mais là encore, on avait le choix d’y aller où pas en étant prévenu que cela serait exigeant et chamboulant.
C’était aussi un bon moyen pour ressouder l’équipe. Ça n’a pas été facile d’accepter pour moi car trèsaigrie et très seule. En plus, je me disais : des formations au management j’en ai déjà fait tellement dans ma carrière – quant aux consultants… puis dès la première journée de travail c’était très différent et surtout derrière j’ai rapidement senti qu’il y avait quelque chose.

CFPC : Quels ont été les premiers signes du changement pour l’usine ?

ML : Encadrement, ouverture et confiance. C’est la première fois que l’on nous donnait vraiment les moyens, qu’on nous disait clairement comment faire et que nous obtenions les premiers résultats positifs pour l’usine depuis longtemps. Avec beaucoup d’explications de la part du Directeur, les bonnes pratiques issues de son expérience sur d’autres sites, c’est venu de jour en jour, par petit plus.

CFPC : De quoi êtes-vous la plus fière aujourd’hui ?

ML : De la mise en place des opérateurs-relais et des résultats que cela produit au quotidien. Ils m’épatent tous les jours par leur engagement. J’ai appris à les écouter, à travailler avec eux. Maintenant, je me sens libre et autonome dans ce que je fais. Je suis fière de me dire « çà c’est moi qui l’ai fait » – je reste surprise d’entendre parler de ce projet en exemple dans les réunions, dans d’autres usines. Les relais et nos équipes de production sont la fierté de l’usine et on en parle partout.
Au début, je demandais de l’aide et maintenant j’ai confiance en moi, je crée et je donne ce que j’ai acquis depuis 20 ans et les gens me suivent.Porter, incarner le changement est plus difficile mais plus gratifiant que d’appliquer bêtement des consignes et des méthodes toutes faites comme avant.

CFPC : Si vous rencontriez une « Martine » dans une autre usine dans le même cas que vous il y a 3 ans, qu’auriez-vous envie de lui dire ?

ML: Si tu es là au bout de 20 ans à un poste à responsabilités, il y a forcément quelque chose à faire, quelque chose de bien à faire : alors change de Job et fais-le ! Mets ton orgueil dans ta poche pour mieux accepter de te remettre en cause car c’est une opportunité qui n’est pas donnée à tout le monde

Vous serez sûrement intéressé par

Qui sommes-nous ?

Depuis 1995, l’équipe assure un soutien indéfectible aux managers et à leurs équipes.

Nous sommes ravis de vous faire partager nos aventures et celles de nos clients sur ce blog.

L’équipe FP Consultants

FP consultants

Abonnez-vous !

Et recevez la lettre directement dans votre boite mail nos dernières actus !

Archives

prox
Photo ZUB-ret-RVB
Capture d’écran 2019-11-06 à 15.33.01
mode-de-la-bienveillance-en-entreprise
photo interview
photo bonnes pratiques
89258412-poignée-de-main-cerveau-et-coeur-illustration-de-concept-de-vecteur-de-travail-d-équipe-entre-l-es
animation de la performance
bonne année 2019 petit
Résultat
Prise de poste
WMB – ENERCON
Martine Langlois
Tokio Marine Kiln assurance spécialisée
bien-être et efficacité au travail
Maxime Depuille
animation de la performance
Caroline Vinatier
Dominique Pierre
Martine Langlois